Archives pour la catégorie V’là l’printemps

V’là l’printemps

RE-NAISSANCE (ou V’là l’printemps !!!)

 

Dans le gris de l’hiver, une flaque de lumière

A jailli d’un bourgeon qui dormait tout ronchon

Un éclat de couleur qui s’est pris pour une fleur

Plumet d’feuilles vert fluo, qui pèt’ le renouveau

Dame nature s’éveille et tout d’suite, ô merveille :

L’artiste et sa palette en mettent plein nos mirettes

 

Dites adieu à l’hiver et changez d’atmosphère

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse

 

Et les bourgeons éclatent, et les feuilles jouent l’épate

La vie part à l’assaut du ciel bleu tout là-haut

Les grimpantes s’élancent et enlacent tout c’qui passe

Mettant l’feu aux tuteurs qui bourgeonnent de bonheur

Les graines se craquellent et germent de plus belle

Les asperges érectionnent et la terre en frissonne

 

Sortez de sous la terre et enivrez-vous d’air

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse

 

Moi j’attends pas les feuilles ! déclare bouffie d’orgueil

Un’ fleur de magnolia fana de Claude François

Moi non plus, j’attends pas, renchérit l’forsythia

Les fleurs à peine écloses s’maquillent et prennent des pauses

Les annuelles, fort coquines, cherchent à qui les butine

Les vivaces, plus bonasses, rêvassent et se prélassent

 

Faites preuve d’audace et sortez de vot’cuirasse

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse

 

La nature s’encanaille, c’est l’temps des accordailles

« Viens ici que j’te baise » dit l’lapin sur la braise

A sa nana crevée qui s’est fait tout l’clapier

Bien propret, le cochon astique son tire-bouchon

Ca coasse dans les mares, ça tortille du pétard,

S’déprave à qui mieux mieux : la nature est en feu !!

 

Sortez de sous la couette et venez faire la fête

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse

 

Ya pas qu’dans les basses-cours que l’on se fait la cour :

Dès les premiers beaux jours, c’est r’parti pour un tour :

Les filles s’mettent au régime, les gars commencent la frime

Les rires qui émoustillent, les r’gards qui déshabillent

Chacun sa partition, en avant l’grand frisson !!

L’été va être chaud, pas rien qu’dans les peep-shows !!

 

Déchirez vot’cocon, n’soyez plus un mouton

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse

 

Sortez de vot’cuirasse, prenez vos maracas

Vos flûtes et vos guitares, vos luths et vos cithares

Envahissez les rues, rejoignez la cohue

Des joyeux, des fêtards, des princes et des bâtards

Cassez vos habitudes, brisez vos certitudes

Venez fêter la vie, redécouvrir l’envie

 

Venez bouger vos fesses, la nature est en liesse

Secouez vot’carcasse, ya le sal’temps qui s’casse